CONSEILS POUR ROULER SUR LA NEIGE OU LE VERGLAS

Conseils pour la conduite sur glace et verglas - Conseils pour la conduite sur neige - Conseils pour conduire sur la neige - Conseils pour conduire sur glace et verglas

Avant de prendre le volant, il est indispensable de vérifier son véhicule en insistant sur les pneumatiques (Usure et pression)

Les chaînes à neige peuvent être rendues obligatoires pour pouvoir accéder aux stations lors de chutes de neige. C'est trop souvent bloqué sur le bord de la route, de nuit sous la tempête de neige, avec les doigts gelés, les chaussures et pantalons trempés que l'on s'aperçoit que le modèle de chaînes ne convient pas ou qu'on ne sait même pas par quel bout il faut les attraper. En plus dans la voiture les enfants pleurent et la belle mère râle (c'est si rare !).

Faites donc un essai avant, au sec et au soleil !!

Prévoyez avec vos chaînes, une lampe de poche, des gants, un gilet fluo, et une petite couverture pour vos genoux...

Vous voilà maintenant sur la route, et les conditions ne sont pas bonnes : REDUISEZ VOTRE VITESSE - AUGMENTEZ VOS DISTANCES - ANTICIPEZ

Et si vous perdez l'adhérence ?? Dans tous les cas gardez votre calme et regardez là où vous voulez aller et selon les cas :

Avec une traction

Vous tournez le volant, mais votre voiture ne tourne pas ... C'est le sous-virage !
Vous sentez que l'arrière glisse ... C'est le survirage !
Le sous-virage peut-être provoqué par un blocage de roues suite à un freinage excessif, dans ce cas, quelquesoit le véhicule il faudra lâcher le frein. Mais lors de votre freinage, avez-vous pensé à débrayer à fond pour éviter le blocage de boite lié au calage moteur ?
Vous ne parvenez pas à démarrer dans la pente !
Il faut éviter le patinage par tous les moyen :
- Lâchez l'accélérateur.
- Freinez légèrement.
- Débrayez à fond.

Avec une propulsion

- Lâchez l'accélérateur.
- Freinez légèrement.
- Débraquez légèrement.
- Contrebraquez légèrement.
Si vous veniez de lâcher l'accélérateur :
- Accélérez légèrement.
- Contrebraquez.
- Surtout n'insistez au même endroit pas car vous allez faire une baignoire d'où vous ne sortirez plus !
--Essayez la méthode de Mister Paul--

Coupez le moteur, mettez la première, lâchez les pédales, enlevez le frein à main ( et oui la voiture tient toute seule !!), actionnez le démarreur sans toucher aux pédales et tenez le jusqu'à ce que votre voiture avance suffisamment...

Avec une boite automatique ou un démarreur sans clé, faites sortir la belle mère (ça va déjà mieux non !), faites la pousser.... reprenez la au retour en fin de journée !

- Avec un Diesel, n'accélérez pas et essayez de monter sur le couple moteur.
ET POUR FINIR : LES HORREURS A EVITER :
- Ne montez jamais uniquement 2 pneus spéciaux (M+S) sur les roues motrices. Il est beaucoup moins dangereux de rouler avec 4 pneus à usage été qu'avec 2 pneus neige devant et 2 pneus normaux derrière. Si vous ne nous croyez pas, venez nous voir, on vous le fera tester !! De même privilégiez la tenue de route en montant les meilleurs pneumatiques à l'arrière plutôt que de penser motricité et de subir des survirages violents .

- Ne croyez pas qu'il ne faut pas freiner sur la glace ! Pour de nombreuses raisons l'utilisation du frein est indispensable ne serait ce que pour ralentir et s'arrêter. Les véhicules normalement équipés ont tendance à sous-virer. Pour avoir une chance de tourner, il est indispensable que les roues directrices aient des appuis au sol importants. Le freinage permet d'effectuer un transfert de masse vers l'avant et donc de donner cette adhérence au train avant. Bien sûr il faut apprendre à doser ce freinage !

- L'ABS ne raccourcit pas les distances de freinage, il les rallonge parfois, mais c'est un système merveilleux qui permet de garder le pouvoir directionnel même en cas d'appuis forts sur la pédale. Par contre le système est parfois déroutant pour les néophytes. Les vibrations importantes sur la pédale sont normales, alors ne lâchez pas le frein !

- L'utilisation de l'embrayage est parfois indispensable : Sur un freinage appuyé pour ne pas caler le moteur et risquer un blocage de boite, pour permettre aux roues motrices d'avoir une vitesse de rotation cohérente et limiter les pertes d'adhérence. Là encore il est indispensable d'apprendre à utiliser correctement ses pédales.

D'autres informations sur la sécurité et la conduite économique avec le lien suivant : Conseils

Si toutes ces notions vous interpellent, venez nous rendre visite (sans votre belle mère !) , nous vous ferons tester tout cela ....

2008 - http://www.groupe24.fr

- Lâchez l'accélérateur.
- Ne tournez pas plus votre volant.
- Ne tournez pas plus votre volant.
- Accélérez franchement.

Avec une traction

Si vous étiez accéléré

Avec une propulsion

- Accélérez le plus doucement possible.
- Ramenez les roues droites dés que possible.
- Ramenez les roues droites dés que possible.